25 propositions

Pour un impact économique et sociétal des nouvelles technologies
Pour l’éducation et la formation

*

Les Assises Nationales de l’Éducation et de la Formation Numériques se sont déroulées du 4 févier au  3 avril 2013 à l’initiative de l’AFINEF, Association Française des Industriels du Numérique dans l’Éducation et la Formation, et du pôle de compétitivité de la filière des services et contenus numériques, Cap Digital.

Faisant suite à plusieurs mois de réflexion et de concertation au sein de la filière, à l’AFINEF les Assises ont pour objectif de valider une « feuille de route des actions à mener afin de faire de la filière éducation et formation numérique en France une filière d’excellence et l’une des plus dynamiques et des plus reconnues au niveau mondial ».

En matière de numérique éducatif, les pouvoirs publics et les acteurs privés sont notamment confrontés aux enjeux suivants :

  • Contribuer au développement de l’économie française du numérique éducatif et du savoir afin qu’elle soit reconnue sur la scène internationale comme une filière d’excellence,
  • Améliorer la performance des systèmes de formation tout en baissant les coûts (amélioration de la productivité des budgets de formation),
  • Permettre une meilleure employabilité des citoyens par un meilleur accès à la formation tout au long de la vie,
  • Former des citoyens ouverts sur le monde et acteur de leur devenir,
  • Accompagner l’évolution des entreprises en particulier des PME et des ETI en favorisant l’accès à la formation des personnels concernés par des mutations professionnelles,
  • Accompagner l’évolution de la fonction publique en favorisant l’accès à la formation des agents concernés par des mutations professionnelles,
  • Favoriser l’égalité des chances dans l’accès à la connaissance des élèves et des étudiants,
  • Inscrire la filière dans les schémas et dispositifs de gouvernance des plans filières aussi bien pour l’économie et les finances, l’industrie, le travail, le commerce extérieur, les affaires étrangères et la coopération internationale que l’éducation et l’enseignement supérieur et la recherche.

Les travaux en commissions de l’AFINEF ont d’ores et déjà permis d’identifier des propositions pouvant apporter des réponses concrètes à ces enjeux. Ces propositions énumérées ci-dessous sont également détaillées dans le document récapitulatif.

*

Les enjeux sociétaux

1- Développer les compétences numériques des élèves en intégrant le numérique à toutes les disciplines
2- Structurer la formation initiale et continue des enseignants au numérique
3- Développer le secteur économique des ressources éducatives numériques
4- Innover, expérimenter et observer pour généraliser
5- Accompagner budgétairement la mutation de la formation initiale et professionnelle
6- Favoriser les conditions de retour à l’emploi des demandeurs d’emploi
7- Favoriser l’accès à la formation des secteurs publics en phase de mutation structurelle

Structurer la filière

8- Clarifier les rôles entre industriels de la filière du numérique éducatif et les acteurs et les opérateurs publics
9- Favoriser les coopérations industrielles entre les acteurs privés du numérique éducatif et les branches professionnelles
10- Favoriser les échanges entre le secteur public éducatif et les industriels du numérique
11- Evolution du code des marchés publics pour intégrer les spécificités des services en mode cloud
12- Promouvoir un norme d’interopérabilité entre les éditeurs de contenus et les circuits de distribution
13- Développer des filières de formation initiale et continue aux métiers du numérique dans la formation
14- Créer un cluster virtuel national dédié à la e-éducation

Développer la filière

15- Équilibrer les financements entre équipements et contenus et partir des projets d’établissements
16- Développer  le cofinancement de la solution et de ressources en e-éducation (établissements/entreprises)
17- Favoriser l’accès des PME aux marchés publics de l’éducation et de la formation
18- Prise en compte de l’innovation pédagogique dans le cadre des dispositifs fiscaux
19- Améliorer les conditions d’imputabilité sur les budgets formation des entreprises et de prise en charge par les OPCA des actions de e-formation
20- Développer des mécanismes de financement d’aide automatique d’avances remboursables et fonds de garantie
21- Définir l’e-éducation comme un axe prioritaire pour les investisseurs (public/privé)

Développement à l’international

22- Initiative export  « e-éducation – Made in France »
23- Prospection export ciblée et coordonnée Public/Privé
24- Organiser la veille internationale
25- Intégrer la filière dans les mécanismes Ofset pour les grands contrats exports dans lesquels l’État et les grands groupes français sont directement impliqués