Baromètre AFINEF

Les grandes tendances de l’édition 2020 du Baromètre AFINEF ont été présentées le 6 février dans le cadre du Salon professionnel Learning Technologies France.

En 2013, l’AFINEF avait lancé une première enquête sur le e-learning dans la formation professionnelle. En 2015, sur la base du comparatif avec les premiers résultats, l’association publiait son Baromètre du e-learning en France.

Cinq ans plus tard, en 2020, changement de paradigme avec la réforme de la formation professionnelle et l’entrée en masse dans le numérique. L’édition 2020 du Baromètre AFINEF pointe ainsi les nouvelles tendances du Digital Learning.

Cliquer sur l’image et accéder à l’infographie

Les grandes tendances 2020 :

Une maturité des usages et une acculturation forte

Le Blended Learning devenu la modalité de formation la plus appréciée parce que la plus complète

La diversité et multiplicité des outils numériques choisis et utilisés en fonction des besoins de la formation

Le passage d’une logique du choix du numérique pour diminuer ses coûts (2015) à une logique de recherche d’efficacité (2020)

La dernière édition du Baromètre AFINEF du e-learning en France remontait à 2015 ! De parent pauvre, d’abord relégué puis toléré, la place centrale donnée au numérique par la réforme de la formation professionnelle de 2018, promettait des évolutions significatives. Aussi, était-il intéressant de découvrir les nouvelles formes et le rôle assignés au digital Learning par les entreprises interrogées.

Si en 2015, choisir le digital Learning répondait avant tout à une volonté de réduire et optimiser les coûts de formation, aujourd’hui les entreprises y voient d’abord une opportunité forte d’améliorer leur qualité et leur efficacité. La maturité des usages et l’acculturation constatées sont illustrées par la diversité et la multiplicité des outils numériques choisis et utilisés en fonction des besoins de formation. Avec naturellement des outils plus utilisés que d’autres ! On retrouve les LMS et plateformes de formation, les sites de partage d’information, et les cours sur mesure qui ont néanmoins perdu la première place désormais occupée par les Quizz (plus pauvres pédagogiquement mais simple à mettre en œuvre pour un premier pas vers le digital).

Si la réalité virtuelle ou la réalité augmentée sont encore peu utilisées, les prescripteurs du digital Learning (ingénieurs pédagogiques, formateurs, responsables formations) leur assignent dans le futur une place dominante, comme dans une moindre mesure, les COOC, SPOC et les inévitables Serious Game pour lesquels on a assisté ces dernières années à la redéfinition et une meilleure qualification dans les diverses formations.

L’apparition et la place grandissante du Digital Learning Manager dans l’entreprise, illustre combien le numérique devient structurant dans la sociologie des organisations. Impliqué à la fois dans les enjeux stratégique, budgétaire, pédagogique, organisationnel, marketing et de communication de l’entreprise, il incarne la culture digitale de l’entreprise ! Sur la forme prise par les formations, en 2020, les entreprises ont plébiscité le Blended Learning, dont la combinaison de différents types de formations (à distance et en présentiel, avec une diversité des outils utilisés) témoigne de cette maturité nouvelle en matière de Digital Learning.

Ce ne sont que quelques-unes des grandes tendances de ce Baromètre AFINEF 2020 dont une analyse détaillée sera présentée prochainement sur ce même site.

Pascal Bringer et Hervé Borredon, respectivement président et vice-président de l’AFINEF, en ont partagé les grandes tendances au public nombreux, lors de la Keynote et de la Table ronde qui l’a suivi sur  le salon de notre partenaire, Learning Technologies France le jeudi 6 février dernier.

Analyse à retrouver sur le Dossier du Digital Learning de Libération (17 février 2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *